FUTURE OF WORK : LA révolution numérique

En partenariat avec

Télétravail : état des lieux d’une
révolution en marche.

22% de gain de productivité en plus, 82% de concentration supplémentaire pour les collaborateurs, le télétravail entre en force dans les usages. Il va bouleverser nos façons de travailler et peut être même, pour certains, nos vies…

Par Violaine de Saint Vaulry

Attention, on est en face ici, d’un phénomène profond. Tout sauf un effet de mode ! En chiffres, le télétravail est en passe d’exploser les compteurs des services de ressources humaines. Selon RH Info, il touche désormais 48% des entreprises du CAC 40. Aujourd’hui 16,7% des Français travaillent à distance pour le compte de leur employeur. Ce qui signifie qu’ils sont près de 4 millions à phosphorer plus d’une fois par semaine en dehors du bureau (1*). Pour Armand Thiberge de Sendinblue tout est question de confiance. Il estime que si les gens gagnent en temps famille ou loisir celui qu’ils auraient passé dans les transports.
48% Des entreprises sont impactées par le télétravail

Ils seront plus heureux donc plus productifs. Dans son entreprise libérée, même le boss est en télétravail depuis Toulouse deux jours par semaine. « D’implantée l’entreprise est passé à étendue puis désormais à presque dématérialisée » explique Karim Manar, Client Solution Marketing Lead chez Dell France. Mais attention à ne pas se perdre de vue. Céline Laurenceau d’Accenture insiste : « Il ne faut pas trop virtualiser les relations, car il est important de socialiser les salariés. En phase de création ou d’innovation, il est essentiel que les créateurs soient ensemble » Donc, gare à la dilution des repères, même si le bureau sera certainement vécu différemment dans les années à venir.

D’implantée, l’entreprise est passée à étendue, puis désormais à presque dématérialisée.

Karim Manar - Client Solution Marketing Lead Dell France

Comment travaille-t-on en home office ? Avec quels outils ?

En langage RH, on appelle le télétravail introduit dans l’entreprise de façon formelle comme un changement de type II, caractérisé par un profond bouleversement et des besoins d’innovation pour tous et à toutes les échelles (structurelles, managériales, psychologiques…). Au salarié de gérer son temps et ses pauses… Se créer des rythmes comme si on allait au bureau réellement, s’aménager un vrai espace de travail, utiliser les outils adaptés (notamment le cloud) et surtout… garder le contact en permanence avec l’entreprise et de vrais gens… « Le travail devient de plus en plus mobile » insiste Annas Taghoury, Regional Account Manager pour Intel. Profitons-en !

16% de la population salarié est en télétravail